Rocamadour

Prouesse technique médiévale, miracle de Saint Amadour ? La cité sacrée de Rocamadour, suspendue à son rocher, auréolée de son château et veillant sur Vallée de l’Alzou est la promesse d’une balade hors du temps. Le décor a de quoi couper le souffle aux milliers de visiteurs qui, tous les ans, succombent aux charmes de ce village lotois atypique.


Entre Causse et Vallée

Entre le causse calcaire aride de Gramat et le Canyon de l’Alzou, le village de Rocamadour agrippé à sa falaise, depuis un millénaire, veille sur les moulins de la vallée. Patrimoine chargé d’art et d’histoire, apprécié des randonneurs, il se dégage de ce lieu une quiétude et une douceur de vivre propices tant au recueillement qu’à un voyage dans le temps. Mille fois comptée, mille fois photographiée, la cité lotoise conserve, en dépit du passage incessant qui anime sa rue principale, une quiétude à nulle autre pareille. Inclassable, Rocamadour porte en son sein la rigueur, la sobriété et la fragilité du Causse dont elle semble être l’entrée souterraine, mais aussi l’exubérance et la douceur de vivre de cette Vallée où serpente l’Alzou.

    Ne cherchez pas ici d’enchevêtrement de ruelles aux accents médiévaux comme à Figeac ou à Sarlat, seules les huit portes médiévales gardent le secret des illustres venus se recueillir en ce lieu sacré.

    S’il ne reste plus aujourd’hui que huit des onze portes initiales, en revanche les sept chapelles attirent tous les ans de très nombreux pèlerins. Idéalement située sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, Roca, comme la nomment affectueusement les locaux, est un des sites les plus visités de France. Depuis le chemin de Croix qui part du château et qui conduit le visiteur au cœur du village, les paysages sont somptueux et la vue sur les petites maisons aux toits bruns est un gage de fraîcheur sous le soleil écrasant.


Rocamadour village sacré

    Si aujourd’hui Rocamadour attire tous les ans des milliers de visiteurs venus du monde entier, la cité est avant tout un lieu de pèlerinage depuis le Moyen Âge. C’est dés le XII ème siècle que l’on trouve les premiers écrits relatifs aux miracle attribués à la cité mariale dans le Livre des Miracles. Sept des douze chapelles et églises initiales nécessitent de gravir les 216 marches usées par les ans, les passages et le temps. Si aujourd’hui chacun prend le temps de gravir ces pierres polies, dans le cadre du pèlerinage Marial du 15 Août, elles se montent à genoux.

    C’est la Vierge noire qui attire les pèlerins et les visiteurs es quatre coins du monde. Protectrice des marins, elle est entourée de nombreux ex-voto en guise de remerciement.

    Juste à côté de cette chapelle, flanquée dans le rocher, une épée, dont la légende veut qu’elle fut lancée, par Roland, le neveu de Charlemagne, depuis le col de Rocevaud dans les Pyrénées. Pour d’autres Durandal (c’est le nom de cette épée) a été transportée là par l’archange Saint Michel.

Si vous regardez bien vous apercevez Durandal plantée dans les rochers

    Les sept chapelles de Rocamadour (Saint Jean-Baptiste, saint Blaise, la Chapelle sainte-Anne , la Basilique saint-Sauveur, la Chapelle saint-Michel et la Chapelle saint-Louis ou chapelle de l’ovalie pour le rugby), qui s’articulent autour et au dessus du parvis central correspondent chacune à un des sept sacrements de l’église.


Quel temps aujourd’hui à Rocamadour ?

Rocamadour (France)
Aujourd'hui
Temps clair
Vent : 0.2 km/h
Humidité : 36%
31°C
  • Jeudi Demain 28 °C
  • Vendredi   28 °C

La douceur de vivre

  Si les accès routiers à Rocamdour sont aisés, tant depuis l’autoroute A20 toute proche que depuis la belle route nationale qui sillonne le Causse, l’accès au site en lui même n’est que piéton. Plusieurs parking permettent d’accéder à la cité. Bien qu’un ascenseur desserve le cœur du village, si vous en avez la possibilité prenez le temps de descendre à pieds à l’ombre des grands chênes qui ombragent le Chemin de Croix. La descente est aisée et les points de vues remarquables.

    Côté restauration, quelques authentiques restaurants émaillent la rue Roland le Preux. N’hésitez pas à vous régaler de foie gras, de noix et autres petits fromages de chèvres issus de productions locales. Ici les circuits courts sont privilégiés et chaque restaurateur a à cœur de promouvoir un territoire authentique riche du travail des hommes.

Hôtel du Château à Alvignac

    Si le village de Rocamadour et l’Hospitalet que compte que deux ou trois hôtels, optez, si vous en avez la possibilité pour un hébergement dans un des nombreux gîtes ou chambres d’hôtes du secteur, d’Alvignac à Gramat et de Calès à Couzou. personnellement j’ai été très bien reçu à l’hôtel du Château à Alvignac la nourriture est de bonne qualité composée d’ingrédients du terroir, un environnement sympathique dans un village tranquille, sans oublier un personnel très agréable, merci à toute l’équipe.



Les Merveilles de la Vallée de la Dordogne

Si l’équilibre architectural de Rocamadour attire tous les ans des milliers de visiteurs, c’est toute la Vallée de la Dordogne qui renferme un écosystème extraordinaire. Si pendant de nombreuses années, le Conseil général du Lot s’enorgueillait de « proposer une découverte à chaque pas » ce n’est pas sans raison.

Quelques kilomètres seulement de ce village perché, le Gouffre de Padirac entraîne, lui, le visiteur des les antres de la terre à plus de 100 mètres sous le Causse d’Alvignac.

Dès son arrivée le visiteur a le souffle coupé par ce gouffre à ciel ouvert de 35 mètres de diamètre où il perd son regard jusqu’à plus de 70 mètres plus bas. Si aujourd’hui un ascenseur achemine les tourismes le long de la cavité, la descente est toujours possible par le vieil escalier métallique. A plus de 100 mètres sous le sol, la balade se fait en barque dans un univers aussi étrange qu’envoutant sur un seul des 40 kilomètres de réseau connu de la rivière Padirac.

Toujours sous la terre, mais grâce aux nouvelles technologies, sur le sol ferme de la Dordogne voisine sur la commune de Montignac, la grotte reconstituée de Lascaux IV est un petit bijou incontournable. Si la Grotte originale, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO est depuis bien longtemps fermée aux visiteurs dans un soucis de préservation des peintures rupestres datant du paléolithique, ouverte il y a trois ans seulement est la réplique exacte de la grotte originale. Un voyage dans le temps exceptionnel et accessible à tous grâce à des équipements technologiques aussi pédagogiques qu’intuitifs.  


Le mot de la fin

J’espère vous avoir donné l’envie de visiter ce joli coin de France, on y mange bien, il y a de nombreux lieux a visiter comme Le Gouffre de Padirac et le site de Lascaux, personnellement j’ai apprécié toutes mes découvertes.

JC

N’oubliez pas de laisser un commentaire au bas de cet article, par avance je vous en remercie, bientôt sur BLOGdeTOURISTE

Laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir ...!! - Merciiii